Navigation

Modèle d'exploitation du sol: Modèle d'exploitation du sol sur le Plateau suisse

 

Des informations sur les sols suisses sont important pour l’utilisation durable du sol. Nous avons développé des systèmes de monitoring de l’exploitation du sol pour les agro-écosystèmes suisses, basés sur des données obtenues par télédétection sa dynamique temporelle et l’intensité de l’exploitation des milieux prairiaux en haute résolution spatiale et temporale.

Contexte (projet de recherche terminé)

Une gestion durable des sols cultivés implique que les cycles de nutriments et de polluants soient équilibrés. Malgré la mise en œuvre de mesures écologiques au milieu des années 1990, l’agriculture suisse n’a pas pu parvenir aux objectifs nationaux visant à limiter les substances fertilisantes tels que l’azote et le phosphore. Un modèle a été développé par le projet du PNR 68 "Système d'alerte précoce" permettant de produire des informations spatiales claires sur la gestion des sols et son impact sur les cycles chimiques se déroulant dans le sol. Toutefois, l’application du modèle à l’échelle nationale nécessite des informations approfondies sur l’exploitation du sol, sa dynamique et l’intensité de la gestion des milieux prairiaux.

Objectif

Le projet traitait de la question essentielle suivante: comment peut-on obtenir des informations détaillées à l’échelle nationale sur l’exploitation du sol, sa dynamique et l’intensité de l’exploitation des milieux prairiaux, en utilisant des données recueillies par télédétection?

Résultats

L’équipe de projet a développé un système de monitoring basé sur des données récoltées par télédétection pour cartographier la répartition annuelle des milieux prairiaux et des terres arables, ainsi que la dynamique d’utilisation du sol à long terme. Un autre modèle de monitoring détermine la gestion des prairies annuelles, au niveau spatial, en considérant l’intensité de la fauche et du pâturage. Basés sur l’imagerie satellite provenant des archives Landsat, ces deux modèles de monitoring travaillent avec une résolution spatiale de 30m x 30m et ciblent les agro-écosystèmes suisses à l’échelle nationale. Grâce à la stabilité et à la continuité du programme Landsat, les deux systèmes peuvent être appliqués à chaque année à partir de 1978.

Signification pour la recherche

Les cartes générées sont très précieuses pour une large palette de modèles environnementaux des sols agricoles telles que la matière organique, la biodiversité, cycles des nutriments et des polluants perturbés, érosion et compactage du sol.

Signification pour la pratique

Les modèles de monitoring de l’exploitation du sol représentent des outils précieux pour la prise de décision et l’identification de mesures adéquates en matière de gestion durable des sols et du territoire.

Titre original

Development of a spatially distributed Land Management Model for the Swiss Plateau linking agricultural management to soil services and policies

Directrice/directeur du projet

  • Dr. Armin Keller, Agroscope
  • Prof. Michael E. Schaeppman, Universität Zürich
  • Prof. Rainer Schulin, ETH Zurich

 

 

Plus d’informations sur ce contenu

 Contact

/SiteCollectionImages/armin-keller.jpg

Dr. Armin Keller Agroscope
Standort Reckenholz
Reckenholzstrasse 191 8046 Zürich +41 58 46 87 207 armin.keller@agroscope.admin.ch

A ce sujet