Navigation

PromESSinG : Maintien des services écosystémiques dans les vignobles d’Europe centrale

 

Dans le cadre de ce projet, nous avons étudié les relations entre la biodiversité des sols et les fonctions et services écosystémiques dans les vignobles, ainsi que l'influence de l’exploitation, en particulier de l'utilisation de pesticides.

Contexte (projet de recherche terminé)

En tant que systèmes de culture pérenne, les vignobles ont un fort potentiel de création d'habitats pour la biodiversité par le biais d’une exploitation durable. Cependant, les vignobles sont généralement exploités de manière intensive avec une forte utilisation de pesticides tels que des herbicides et des fongicides.

But

L'objectif était d'évaluer les pratiques d’exploitations actuelles en viticulture en identifiant les effets non ciblés des pesticides sur la biodiversité, les fonctions et les services écosystémiques au niveau national (Suisse) et européen.

Résultats

Nos résultats montrent que l'utilisation de pesticides dans les vignobles a des effets négatifs sur les communautés microbiennes du sol et sélectivement sur les fonctions connexes, mais ces effets sont relativement faibles. L'utilisation d'herbicides a eu un impact sur la composition des communautés microbiennes et, en particulier, a réduit la diversité des champignons et des protistes dans le sol de chaque pays. Nous montrons également que la contamination du sol par le cuivre en Suisse modifie la composition des communautés microbiennes. La respiration du sol et la biomasse microbienne ont été considérablement affectées par l'utilisation d'herbicides. Comme la respiration du sol est associée à des perturbations de l'équilibre nutritif et de la matière organique du sol, cela pourrait affecter la nutrition des plantes et donc la qualité du raisin. La qualité du raisin, en particulier la teneur en azote, a été influencée positivement dans tous les pays européens.

Implications pour la recherche

L'utilisation à long terme des pesticides dans les vignobles affecte la biodiversité et modifie les communautés microbiennes. Cela interférera avec certaines fonctions du sol. La contamination du sol par le cuivre provenant des fongicides a eu un impact plus important sur la biodiversité que les herbicides organiques, ces derniers augmentant la qualité du raisin.

Implications pour la pratique

Certains paramètres de la qualité du raisin sont améliorés par l'utilisation d'herbicides, ce qui illustre les conflits d'intérêts entre viticulteurs et protection du sol. Il est donc nécessaire de développer soigneusement des stratégies locales afin de réaliser des intérêts communs.

Titre original

Management Concept for Central European Vineyard Ecosystems: Promoting Ecosystem Services in Grapes (PromESSinG)

Directrice/directeur du projet

Dr Sven Bacher, Université de Fribourg

 

 

Plus d’informations sur ce contenu

 Contact

Dr. Sven Bacher Unité d’Ecologie et Evolution Département de Biologie
Université de Fribourg
Chemin du Musée 10 1700 Fribourg +41 26 300 88 22 sven.bacher@unifr.ch